Bilan et perspectives de la chef de file Ecolo

 


IL EST TEMPS…

J’espère que vous me lirez jusqu’au bout… car ces 6 dernières années ont représenté beaucoup pour moi et celles qui arrivent bien davantage sans doute… et je souhaite partager cela avec vous mes amis, proches, connaissances, voisins, partenaires.

Au terme de 6 ans de législature, il est temps de vous présenter mon bilan et de continuer à vous convaincre de soutenir les écolos de notre commune. Les écolos et leur magnifique projet de liste éco-citoyenne genappe#Créonsdemain.

Je pense que nous ne pouvons accepter que des citoyens votent par habitude ou sur base d’une anecdote, d’un service rendu ou encore sur base d’une belle photo. Il est grand temps de convaincre le plus grand nombre et de soutenir l’idée que le vote doit se faire uniquement, selon moi, sur base des critères suivants : les compétences, la motivation, la créativité, la disponibilité, le niveau d’ambition.

A Genappe, à l’une ou l’autre petite exception près, nous sommes dirigés par une majorité unique et absolue depuis plus de trente ans. Trente ans de pensée unique et libérale. Ce type de fonctionnement nourrit l’entre soi, le repli sur soi, l’autosatisfaction et en définitive l’immobilisme. Trois choses que je combats. Et si nous pointons souvent cet immobilisme ce n’est pas que les élus ne font rien, certainement pas, mais ils ne mettent pas en place les projets que nous les écologistes défendons le plus objectivement possible en vue d’une commune plus en phase avec les réalités d’aujourd’hui et mieux préparée aux défis que nous impose notamment le réchauffement climatique. N’hésitez pas à demander aux différents élus de notre majorité quel est leur bilan et ce, qu’ils(elles) soient échevin(e)s ou conseiller(e)s. Demandez-leur en quoi ils(elles) ont contribué à améliorer notre commune, le vivre ensemble, les interactions avec l’environnement, etc.

En tant que conseillère dans l’opposition, je souhaite personnellement vous dire ceci : ce n’est pas facile. 2012-2018 était mon tout premier mandat, je n’avais jamais fait de politique auparavant. Et si un jour j’ai franchi le pas c’est parce que j’étais souvent en colère face au non changement, au manque d’idées, à l’absence de progrès. 6 ans plus tard, je ne pense pas être moins en colère. Mais je comprends et j’analyse les choses sans doute différemment. Toutefois comme me le rappelle de temps en temps notre bourgmestre. “Je ne suis jamais contente”. Et il a raison : je ne peux me satisfaire de ce qui a été réalisé et je regrette surtout tout ce qui ne l’a pas été et ne figure pas non plus dans le programme de la liste MR+CDH.

Pour ceux et celles qui me connaissent moins bien… J’ai 52 ans, j’habite Bousval depuis 2001, ma famille paternelle est originaire de Genappe (Maison Beghin et parking Beghin). Je suis la femme de Yves Amand, ancien président d’Ecolo Genappe et conseiller CPAS sortant. Je suis la maman de deux ados, Piero et Ugo. Avec notre famille, nous nous engageons au quotidien pour la préservation de la biodiversité et de l’environnement (apiculture, potager en permaculture, Zéro Déchet). Psychologue et coordinatrice de la Fabrique de Soi (une école de devoirs du Centre d’action laïque), j’ai toujours mis la créativité et la solidarité en tête de mes valeurs.

En tant que conseillère communale, j’espère avoir démontré un certain enthousiasme dans l’exercice de mon mandat, mes convictions et ma détermination à faire bouger les choses. Dès le début de la législature, j’ai demandé la création d’un Espace Jeunes, la mise en place d’un conseil communal des enfants et enfin la création d’une commission Enseignement. La Maison de jeunes est née il y a deux ans et j’ai soutenu ce projet. Le Conseil communal des enfants est en place. Il ne correspond pas à l’idéal souhaité mais a le mérite d’exister. Concernant l’école… Dès 2013 je pointe des manquements, je souligne des innovations possibles, je fais des propositions pour que la commune -Pouvoir Organisateur de 6 écoles communales- se choisisse une ligne de conduite plus contemporaine. Bref je souhaite que Genappe devienne une commune exemplaire en terme de scolarisation. Et là, je me heurte à la conviction que tout va bien : “Les écoles ne désemplissent pas, les parents nous font confiance et les enfants en bout de course réussissent leur CEB”.

Cette façon de présenter les choses ne me satisfait pas et donc pendant deux ans je me bats pour faire voter en mars 2014, à l’unanimité, une commission enseignement. Je souhaite que des thématiques comme les (nouvelles) difficultés scolaires, la solidarité à l’école, les cantines, les classes de dépaysement, les projets d’école, la mobilité douce, l’introduction du numérique, etc. soient analysées, débattues et que des propositions concrètes soient faites au collège et à l’échevine. La commission Enseignement aurait alors pu être un vrai soutien à cette dernière et c’est ainsi que je l’envisageais. Persuadée de l’importance d’ une école conviviale, intégrée dans son environnement, égalitaire, je souhaite encore que Genappe s’investisse bien davantage dans le soutien des enfants en difficultés scolaires, l’intégration des enfants “différents” et la transition pédagogique, indispensable pour que les enfants puissent devenir des citoyens engagés et heureux. Rien ne s’est passé. La commission ferme ses portes en septembre 2016 pour toutefois rouvrir, à ma demande, en septembre 2017 sous le nom de Table Ronde de l’Ecole. Nous demandons des garanties pour son bon fonctionnement : parmi ses membres il faut aussi des citoyens passionnés et expérimentés par les questions d’éducation. Rien n’est moins sûr que le respect de ces conditions. Pour clôturer sur le chapitre Ecole, j’ai soutenu dès le départ le projet d’école secondaire en pédagogie active de l’asbl NESPA pour de nombreuses raisons et j’ai regretté ouvertement le manque d’enthousiasme de notre majorité. A aucun moment elle ne s’est approprié ce projet. Ce manque d’enthousiasme me frappe régulièrement. Or…Pour moi il est indispensable à toute gestion de projet.

A mon initiative, Genappe a rejoint le réseau des communes et provinces “Territoire de mémoire”. J’ai aussi fait partie des personnes qui se sont mobilisées pour que notre commune s’oppose (à l’unanimité !) au projet de loi sur les visites domiciliaires. Dans la foulée, j’ai initié la dynamique pour que Genappe devienne une commune “plus” hospitalière tant vis à vis des migrants que des réfugiés. Je n’ai cessé de rappeler au Collège le principe de neutralité qu’il se doit de respecter, je me suis intéressée à des dossiers pas faciles comme l’expansion non contrôlée du manège Takirou et des nombreuses nuisances causées aux riverains tout proches, le dossier du Tir au Clays, l’accrobranche et son risque d’accès via la chapelle du Try au chêne, les différents dossiers éoliens. Concernant les seniors… J’ai essayé que les activités et projets qui sont organisés soient peut-être plus actuels, moins répétitifs et plus segmentés en fonction des différentes tranches d’âges de ce public. J’ai essayé de faire comprendre que les
30.000 euros annuels dépensés au profit du colis qui leur est offert devaient être consacrés à un vrai plan de lutte contre la solitude des seniors, ou à des activités, ou encore à un colis constitué de produits de notre terroir. Je n’y suis nullement parvenue. Enfin, avec Marie Degreef, nous sommes à l’initiative de la dynamique Genappe (Presque) Zéro Déchet. Un projet bien concret encadré par le service environnement que nous avons directement inclus dans l’aventure. Nous essayons depuis de le généraliser, notamment aux écoles de notre commune.

Il m’est arrivé aussi de me fâcher en conseil communal, de laisser parler mes émotions et ce chaque fois que j’ai estimé que notre commune ne s’engage pas pour les générations futures, que ce soit dans la préservation de la biodiversité, dans des plans d’accompagnement des agriculteurs pour passer progressivement à une agriculture sans pesticides ou encore dans le développement des énergies nouvelles. Concernant le projet “Genappe (Presque) Zéro Déchet”… j’aimerais me battre encore et encore pour que plus un seul déchet ne rentre dans les écoles, les collectivités, les crèches, les manifestations, les activités organisées par nos élus, etc. Genappe, la commune la plus rurale, la plus étendue, la moins dense du Brabant wallon… Genappe qui se félicite de son slogan “Genappe Ma Commune Nature” ou de son enseigne “Commune Maya” continue de me décevoir sur ces sujets qui pourtant définiront notre avenir.

Si je me représente c’est pour développer certains priorités dont :

  • Faire rentrer Genappe pleinement dans la transition écologique et solidaire
  • Optimiser des écoles conviviales, participatives, égalitaires et intégrées dans leur environnement
  • Développer la solidarité, la coopération et la participation à l’école
  • Développer l’entraide entre jeunes et seniors
  • Introduire l’alimentation bio ou raisonnée et de préférence locale dans toutes les collectivités
  • Généraliser la dynamique zéro déchet à l’ensemble de la commune
  • Renforcer la culture et le pôle jeunesse

Je suis heureuse de faire équipe avec Bernard Löwenthal et de mener-en deuxième place- avec lui la liste Genappe#Créonsdemain et son projet d’une commune plus solidaire et plus responsable en concertation avec tous les citoyens.

Je suis fière de la liste que nous, écologistes, sommes parvenus à constituer, des candidat(e)s que nous avons rassemblés et fédérés.

Il est temps… Il est grand temps que cela change.

Je compte sur vous et sur votre propre force de conviction. Je me suis fait une promesse, j’espère que vous la comprendrez : nous venons de vivre la dernière législature d’une majorité unique, absolue. C’est aussi avec vous que nous pouvons réussir : parlez de nous, faites circuler les infos, soutenez-nous… Affichez-nous ! Aux termes des élections communales, la liste Genappe#Créonsdemain doit remporter un à deux échevinats sur la commune.

Merci de m’avoir lue. Merci pour votre soutien et confiance.

Anne Beghin

terreboisfeu@gmail.com

0478 36 54 69

 

Bilan et perspectives de la chef de file Ecolo

Vous pourrez aussi aimer

Un commentaire sur “Bilan et perspectives de la chef de file Ecolo

  1. Merci Anne pour ce super bilan ! Tu as fait un super boulot ces 6 dernières années. C’est triste que la majorité MR ne te suive pas souvent mais je suis certain que tu les as au moins fait réfléchir.

    Je suis moi aussi heureux de faire équipe avec toi pour mener notre liste ! Ensemble, on va arriver à faire bouger la commune !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *