Une école participative et solidaire

Pour Genappe # Créons Demain, l’enseignement est une matière fondamentale. Depuis le début de la législature, Ecole Genappe rappelle que les questions d’éducation et d’enseignement doivent bénéficier d’une vision globale et d’une réflexion en profondeur. Et ce au profit du bien-être à l’école de l’ensemble des acteurs scolaires (élèves, parents, équipes éducatives).
D’entrée de jeu nous souhaitons la mise en place d’une commission enseignement ouverte et mixte ainsi que d’un pôle de travail en pédagogies actives et participatives afin de développer nos priorités.
Nos priorités majeures sont le développement de la solidarité à l’école et la lutte contre les difficultés scolaires.

Développer le tutorat : le tutorat scolaire est une méthode d’entraide scolaire. Avec les enseignants, nous veillerons à le mettre en place sous les formes les plus adaptées à leur réalité de travail (tutorat scolaire entre élèves / tutorat scolaire adolescents-enfants). Le parrainage est également un outil de travail intéressant pour développer le bien-–être et la convivialité à l’école (parrainage entre enfants/ parrainage entre enseignants).

Etablir une feuille de route, un vrai plan « échec à l’échec ». Pour cela nous veillerons à créer des liens et des partenariats entre écoles et écoles de devoirs, renforcer les structures existantes qui développent du soutien et de la remédiation (école de devoirs Arc en ciel et l’Amo Tempo).

Parallèlement à ces deux priorités, nous voulons optimiser la communication entre écoles et parents, favoriser un climat convivial et amical, stimuler ou renforcer la mise en place d’associations de parents indépendantes du pouvoir organisateur, aider à la mise en place de projets d’école cohérents, créer une permanence d’écoute hebdomadaire dans chaque école et accueillir la (les) future(s) école(s) secondaire(s). Nous exigerons des garanties et un vrai plan pour l’implantation définitive de NESPA (Nouvelle Ecole Secondaire en Pédagogie Active) sur le territoire de Genappe.

Nous veillerons à l’instauration de cantines bio et/ou raisonnées.

Nous souhaitons réfléchir à des enjeux majeurs tels l’intégration et/ou l’inclusion d’enfants différents dans nos écoles. Encore une fois, c’est renforcer l’entraide et la solidarité dans la société, apprendre à vivre avec la différence, favoriser la mixité.

Sur le moyen terme, la création d’une nouvelle école primaire dans le centre ou à Glabais sera certainement à envisager pour assurer la disponibilité des places au regard de l’arrivée de nouvelles familles dans la décennie à venir.

Le Pouvoir organisateur des écoles communales a des leviers possibles pour aider les familles en difficultés et nous comptons les activer :
– gratuité du potage pour tous les enfants
– gratuité des études dirigées pour tous les enfants.
Nous réfléchirons également à la mise en place de la mutualisation des frais de fournitures scolaires.