Philippe

Genappe#Créonsdemain vous présente un dixième candidat : Philippe Michaux !

60 ans, mariė, père de trois enfants et grand-père d’une petite Élinor, Philippe habite à Noirhat, une des entités de Bousval, depuis 1986.
Il a été un des membres actifs du Pouvoir Organisateur de l’école Sainte-Marie de son village et ce pendant une dizaine d’années.

Philippe a travaillé pendant 36 ans dans le secteur financier.
Durant ses dernières années professionnelles, il a mis toutes ses compétences au service du coaching professionnel (accompagnement des personnes et des équipes dans leur développement).

Passionné par la photographie et l’œnologie, ce jeune retraité est aussi très sensible aux grands défis écologiques. Sensible à l’avenir des générations futures et à leurs interactions avec l’environnement, Philippe a rejoint le parti Ecolo il y a un an.
A ce titre il souhaite s’investir dans différents projets participatifs à Genappe.

Philippe Michaux souhaite enfin rassembler toutes les forces politiques en place à Genappe afin de travailler ensemble à la réduction de la facture énergétique des personnes à plus faibles revenus.

Philippe Michaux

Lettre d’intention : élections communales 2018


Mon intention, en me présentant aux élections communales, est de m’investir dans des initiatives permettant un mieux-être, grâce à une approche écologique et éthique.

A titre d’exemple, je souhaite explorer/coordonner un projet destiné à réduire la facture énergétique des familles à revenus modestes grâce à l’utilisation de panneaux photovoltaïque et d’un système d’accumulation d’énergie.

Une grande partie de ma motivation vient du questionnement que mes petits enfants pourraient émettre judicieusement :  » en ce début de XXIème siècle, qu’avez-vous fait exactement pour répondre aux grands défis mettant en péril notre environnement ? ».

Je pars du principe que chaque niveau de pouvoir – local, régional, fédéral, international, mondial – peut apporter une contribution active face a ces grands défis liés à notre environnement et au bien-être.

Pour illustrer cela, je vous propose un exemple. Récemment, un apiculteur habitant Bousval m’a indiqué un taux de mortalité de plus de 50 %, dans les deux dernières années, de ses abeilles. Est-ce important ? Oui, certainement, quand on connait le rôle fondamental des abeilles dans le cycle de la nature. Je suis convaincu qu’un dialogue de qualité, suivi d’actions, et incluant différents partenaires (agriculteurs, spécialistes dans les modes alternatifs de cultures, responsables politiques, …) peut infléchir positivement cette courbe de mortalité des abeilles.

Mon approche sera participative, incluant toutes les bonnes volontés, indépendamment des couleurs politiques. L’ampleur des défis à relever nécessite fondamentalement une telle approche.

Ma formation initiale d’ingénieur civil, complétée par une autre formation en coaching – accompagnement de personnes et d’équipes dans leur développement-, ainsi que 30 années consacrées à la gestion de projets dans le secteur privé m’aideront, pour une initiative donnée, à initier un processus de réflexion, et de coordonner la mise en œuvre et le suivi de l’implémentation.

J’espère que vous comprenez mieux ce qui me motive, et ma présence sur la liste « Genappe créons demain » (candidat 5).

N’hésitez pas a me contacter directement (0479 94 71 43 ou philippe.michaux@yahoo.fr)